À la sieste, tout le monde !, de Yuichi Kasano

À la sieste, tout le monde ! est un album illustré de Yuichi Kasano (auteur né en 1956) paru à L’école des loisirs en mars 2009 (24 pages, 11,50 €, ISBN 978-2-211-09486-3). Ohisama pokapoka (2000) est traduit du japonais par Madoka, Jean-Christian Bouvier et Florence Seyvas. Cet album va paraître dans la collection Lutin poche en juin 2010.


Comme il fait beau, une grand-mère met son joli matelas sur la véranda pour qu’il prenne l’air. Le chat voit le matelas moelleux et décide de faire une sieste. La grand-mère surprenant le chat a envie aussi de faire une sieste. Mais que se passe-t-il ? D’autres passent par là : une poule et ses poussins, un petit garçon et son chien, une chèvre, une truie et ses porcelets !


Le Japon serait-il le pays de la sieste ? Moi qui aime beaucoup dormir, j’aimerais avoir un matelas aussi moelleux ! Ma maîtresse m’explique que ça s’appelle un futon, qu’il faut le poser sur des tatamis pour dormir au sol et qu’on ne va pas changer notre beau grand lit pour dormir par terre sur le carrelage !


C’est le neuvième album illustré que je lis pour le challenge Je lis aussi des albums !.

Je vous laisse, je vais faire une sieste !

Edwyn espionne… les toilettes !

J’ai le droit d’aller partout sauf dans une petite pièce dont la porte est tout le temps fermée. Qu’est-ce que vous voulez ? Je suis  du genre plutôt curieux ! J’ai voulu savoir ce que cachait cette porte close. Je me suis donc mis à espionner tous ceux qui s’y rendaient et à attendre… patiemment (parfois y en a qui restent longtemps, voyez-vous…) que la porte s’ouvre pour pouvoir entrer subrepticement. J’ai réussi une ou deux fois mais mes maîtres ont peur que je boive dans cette cuvette ou que je prenne un bain de pattes… Voici les seules photos qui montrent ma réussite dans cette mission délicate.

Edwyn dans les toilettes...

Edwyn a écouté les Chats de Paris

J’ai écouté l’album des Chats de Paris (sorti en octobre 2009) que ma maîtresse a ramené pour que je découvre les différents types de chansons. C’est sûr, ça change d’Erik Satie !

Chats de Paris est un CD de 12 chansons – une pour chaque mois de l’année – édité par Universal sur le label Trois p’tits chats (des éditions Éveil et découvertes).

Chanson n° 1 : Le jour de l’an interprétée par Nadège Vacante. C’est une chanson de variété avec des miaous miaous. Je n’aime pas ce style de musique, j’espère que les autres chansons seront mieux.

Chanson n° 2 : La Saint-Valentin interprétée par Daniel Lavoie. C’est une chanson musette avec des minettes et les toits de Paris. Je préfère la voix de ce chanteur.

Chanson n° 3 : Le bateau-mouche interprétée par Nadège Vacante. C’est une chanson douce au piano avec un bateau-mouche (une péniche) sur la Seine. Ça se laisse écouter mais en fait je n’aime pas la voix de cette chanteuse.

Chanson n° 4 : Pâques interprétée par Gérard Beauchamp. C’est une chanson jazzy avec des enfants et des chats qui mangent des poissons en chocolat. C’est pas mal et moi aussi je veux des poissons en chocolat !

Chanson n° 5 : Petite fleur de mai interprétée par Daniel Lavoie. C’est une jolie chanson à texte qui parle du muguet (c’est d’actualité mais attention c’est une plante toxique). Ce chanteur a une voix intéressante.

Chanson n° 6 : La fête de la musique interprétée par Nadège Vacante. C’est une chanson avec musique des îles où des chats dansent le cha cha cha. Elle est entraînante, mais cette chanteuse, elle en interprète encore beaucoup ?

Chanson n° 7 : Le 14 juillet interprétée par Nadège Vacante. C’est une chanson de variété pour faire la fête avec des feux d’artifice et des chats qui dansent au bal. Je craque, j’aimerais bien entendre d’autres interprètes.

Chanson n° 8 : Paris-Plage interprétée par Daniel Lavoie. C’est une chanson-rock (genre Têtes Raides) et le texte raconte une vraie histoire de chats. « Qui a dit qu’les chats n’aimaient pas l’eau ? Moi, je sais que c’est faux ! Minette est déjà candidate pour tremper sa papatte. […] Qui a dit qu’les chats n’aiment pas le sable ? […] Sous nos coussinets, le sable, c’est génial. […] Tous les chats sont heureux. […]. ». Sûrement ma chanson préférée !

Chanson n° 9 : Les vendanges de Montmartre interprétée par Emilio Armillès. C’est une chanson musette avec encore des chats qui dansent dans la rue pour la fête des vendanges. Elle est pas mal mais je préfère la précédente.

Chanson n° 10 : Halloween interprétée par Gérard Beauchamp. C’est une chanson de style populaire, pas vraiment de chats, ou alors ils sont déguisés et je ne les ai pas reconnus.

Chanson n° 11 : Les musées de novembre interprétée par Nadège Vacante. C’est une chanson orgue-de-barbarie, mais la voix de la chanteuse est trop criarde, et les chats ont froid donc ils se sont cachés. Moi aussi…

Chanson n° 12 : Noël interprétée par Gérard Beauchamp. C’est une chanson à texte, un peu triste parce que les chats n’ont pas droit au foie gras et doivent manger des croquettes. Comment ça pas de foie gras ?

Conclusions d’Edwyn : Mon avis sur ce disque est mitigé, je voulais bien sûr faire plaisir à ma maîtresse qui veut former ma culture musicale, mais je peux dire que je n’aime ni la variété ni les voix féminines criardes. Je continue d’écouter de la musique classique et du rock, et de découvrir le blues, le jazz et la folk avec mon maître.

Edwyn téléphone

Hier, je n’ai pas pensé à mettre un article pour parler de mon anniversaire : j’ai eu 7 mois vendredi dernier. J’ai reçu des petits poissons séchés délicieux et un téléphone comme ça je peux contacter mes maîtres quand je veux (je vous donne mon numéro 33 99 62 28). Et puis je vous mets un portrait de moi pour que vous voyiez comme je change vite.

Edwyn déguste un petit poisson séché.

Allo, Edwyn !

Edwyn a 7 mois.


Le Maître Chat, de Benjamin Lacombe

Le Maître Chat est un album illustré par Benjamin Lacombe d’après le conte de Charles Perrault, paru aux éditions Hatier dans la collection Ribambelle (32 pages, mars 2007, 2,95 €, ISBN 978-2-218-92232-9).


À sa mort, un meunier laisse peu de choses à ses trois enfants. L’aîné reçoit le moulin, le benjamin l’âne et le cadet le chat. Les deux premiers peuvent travailler ensemble mais que va faire le plus jeune avec le félin ?


Heureusement c’est un chat qui parle et qui est très malin ! Il réclame un sac et des bottes, puis se rend chez le roi qui a une très belle fille, en faisant croire des choses merveilleuses sur son maître, le marquis de Carabas.


Il a du culot ce chat, plus connu sous le nom de Chat-Botté, et il aime son maître ! Mais quand même, il ment et triche pour que son maître devienne riche et gendre du roi !


J’ai bien aimé cette histoire et je lirais bien d’autres contes de ce Charles Perrault, célèbre écrivain et académicien français né en janvier 1628 et mort en mai 1703.


C’est le huitième album illustré que je lis pour le challenge Je lis aussi des albums ! et je vous souhaite une bonne semaine.