Edwyn et Faiel timbrés !

Eh, je suis revenu de Russie. C’était magnifique, les Russes sont magnifiques, les chats russes sont magnifiques ! Enfin, bon, je suis de retour avant que le froid  de l’hiver n’engourdisse ce pays pour des mois.

Est-ce que Faiel et moi avons déjà écrit un article ensemble, je ne crois pas… Bon, eh bien, voilà, on le fait ! Faiel est là depuis 20 semaines et moi depuis 44 semaines (c’est dingue comme on compte tout ici !).

Si on a autre chose à vous dire, ben… J’appelle Faiel ! Faiel ? … Le p’tit boudin blanc veut vous dire que son poil s’épaissit en prévision du froid à venir. À vrai dire, le mien aussi : pas fou ! On a pris l’air tous les deux et on a bien entendu le vent, on veut être prêt le moment venu.

Avant de vous quitter, j’ai une question : y a-t-il des philatélistes parmi vous ? Si oui, j’espère que vous avez ces deux timbres (leur cote est…, enfin vous voyez ce que je veux dire ?).


Merci à PhotoFunia.

Publicités

Le chien, le chat et la souris, d’Oskarsson

Le chien, le chat et la souris est un album de Bárđur Oskarsson paru aux éditions Circonflexe dans la collection Albums en mai 2006 (30 pages, 11 €, ISBN 978-2-87833-384-5). Ein hundur, ein ketta og ein mús (2004, Suède) est traduit du féroïen par Daniel Vassaux.

Le féroïen ? C’est une langue indo-européenne parlée dans les îles Féroé qui appartiennent au Danemark. Bárđur Oskarsson, auteur et illustrateur né en 1972, est donc Féroïen mais il vit maintenant au Danemark. En 2007, il a reçu un prix, le Faroese Children’s Literature Award.

Depuis qu’ils ont conclu un pacte, la souris, le chat et le chien vivent en parfaite harmonie. Ils ne se pourchassent plus et ils sont tous amis. Mais la souris n’a plus faim, le chat n’a plus envie de jouer et le chien s’ennuie, même dehors… Leur vie est devenue vide de sens : la souris aimerait bien embêter le chat ou le chien, le chat aimerait bien pourchasser la souris ou taquiner le chien, et le chien aimerait bien aboyer et courir.

Il faut absolument lire cette histoire pour savoir ce que vont faire ces trois animaux : j’ai beaucoup ri (même s’il paraît que les chats ne rient pas), mes maîtres aussi et je suis sûr que ce sera votre cas aussi.

En plus l’album carré se tient bien, et les dessins aux couleurs orange sont vraiment drôles. J’ai même eu peur lorsque le chat a les poils dressés et siffle très fort !

C’est le vingtième album illustré que je présente pour le challenge Je lis aussi des albums !. Il m’en reste 4 à lire avant la fin de l’année.

Edwyn en Russie pour son premier anniversaire

C’est bien l’année de la Russie en France, et inversement ? Donc pour mon anniversaire, j’ai voulu aller en Russie. Croyez-moi si vous voulez mais j’ai été reçu au Kremlin et ils m’ont trouvé tellement beau qu’ils ont accroché mon portrait au mur à la place de celui du tsar ! Au fait, savez-vous comment on dit chat en russe ? On dit кошка (prononcez koshka). До свидания. до скорой встречи.


Merci à PhotoFunia.

Faiel a 6 mois

Faiel chaton - yeux bleus (mi-mai 2010)

Samedi 9 octobre, j’ai eu 6 mois et je voulais vous montrer l’évolution de la couleur de mes yeux.

Voici donc quelques photos.

La première a été prise par la famille dans laquelle je suis né : j’avais les yeux bleus (comme tous les chatons, il paraît).

Lorsque je suis arrivé chez mes maîtres, mes yeux avaient déjà changé : ils étaient verts.

Faiel - yeux verts (31 mai 2010)

Ensuite voici deux photos où on voit le vert remplacé par de l’orange.

Faiel - yeux tirant sur l'orange (juin 2010)

 

Faiel - yeux tirant sur l'orange (juin 2010)

Maintenant mes yeux sont couleur miel ou pain d’épice.

Faiel - yeux couleur pain d'épice (juillet 2010)

Milton, de Haydé Ardalan

Haydé Ardalan est née en 1956 à Cologne (Allemagne) ; elle est d’origine iranienne. Elle a étudié les Arts visuels à Lausanne (Suisse). Elle a été illustratrice pour L’Hebdo (journal suisse) et publie maintenant ses albums à La joie de lire (éditeur suisse).


Milton et le corbeau, de Haydé Ardalan

La joie de lire (Genève), collection Milton, mars 1998, 32 pages, 7,50 €, ISBN 2-88258-114-9

Au lever du jour, le chat noir et blanc, Milton, fait une balade sur le toit et repère en haut d’un arbre un nid avec des bébés corbeaux. Mais la mère corbeau arrive avec des vers pour nourrir ses petits et le père corbeau attaque le chat. Milton se réfugie alors à la maison et passe en revue les ressemblances et les différences entre lui et le corbeau.

Et moi qui suit blanc et gris, y aurait-il un oiseau qui me ressemble ?


Milton chez le vétérinaire, de Haydé Ardalan

La joie de lire (Genève), collection Milton, septembre 1998, 32 pages, 7,50 €, ISBN 2-88258-124-6

Milton se cache car il ne veut pas aller dans la cage. En plus c’est pour aller chez le vétérinaire. Dans la salle d’attente, Milton se demande ce qui l’attend… Bandages ? Collerette ? Piqûre ?… Milton est content de retourner à la maison et de se reposer de cette expérience traumatisante.

Ma maîtresse est malade depuis deux semaines, je l’emmènerais bien chez le vétérinaire…


D’autres titres avec Milton

Moi, Milton (1997, prix des plus beaux livres suisses)

Le Noël de Milton (1999)
Les vacances de Milton (2003)

Mais où est passé Milton ? (2007)

Milton au musée (2010)

La fugue de Milton (2010)

 

Deux albums illustrés que j’ai lus pour le challenge Je lis aussi des albums ! et qui racontent bien la vie et le quotidien d’un chat d’appartement.