Fourru Bourru d’Étienne Delessert

Fourru Bourru est un album illustré d’Étienne Delessert paru aux éditions MeMo en 2016 (32 pages, 16 €, ISBN 978-2-35289-305-9).

Étienne Delessert… Je vous en avais déjà parlé lors de la lecture de Yok Yok – Le chat qui parle trop. Il naît en 1941 à Lausanne (Suisse) mais il vit dans le Connecticut (États-Unis) avec son épouse et leur fils. Il est auteur, illustrateur, éditeur (éditions Tournesol) et peintre. Plus d’infos sur son site : http://www.etiennedelessert.com/.

Un immense hêtre pourpre millénaire, au milieu du jardin. Fourru Bourru, un ours excentrique y vit seul. « Où sont mes amis ? » (page 5), s’interroge-t-il, inquiet… Sur sa tête, une jolie toque avec des rubans et des grelots ; leur musique attire des oiseaux, et lorsqu’il commence à pleuvoir, de nombreux animaux viennent s’y réfugier, d’autant plus que la pluie est un déluge et recouvre tout ! Ils sont tous là, les amis, finalement, mais « Il n’y a plus de place ! Poussez-vous ! » (page 21).

Un très joli album en quadrichromie sur l’amitié que je mets dans le challenge Je lis aussi des albums – 2017 (le thème d’août est océan/mer et cet album n’est pas à côté puisqu’il pleut tellement pendant des mois que l’eau recouvre tout sauf l’arbre millénaire).

Publicités

La caisse de Lorenz Pauli et Kathrin Schärer

La caisse est un album illustré de Lorenz Pauli et Kathrin Schärer paru chez Mineditions en 2016 (30 pages, 14,20€, ISBN 978-2-35413-304-7). Die Kiste (2004) est traduit de l’allemand par Julie Duteil.

Lorenz Pauli est un auteur suisse né en 1967. Il vit à Berne où il est aussi maître d’école maternelle. Du même auteur : Le vrai courage.

Kathrin Schärer est une illustratrice suisse née en 1969. Elle vit à Bâle où elle travaille dans un institut spécialisé.

Léa la chèvre aime humer le sel de la mer mais ce matin, sur la plage, des débris et une grosse caisse en bois. Elle entend du bruit « Et si c’était un monstre marin qui sortait de l’eau ? » (page 8), elle prend peur et saute dans la caisse, attirant avec elle Gribouille le chien, Manon la mouette et Rosy la truie. Y a-t-il vraiment un monstre ? En tout cas, « tout autour, la mer rugit. » (page 19).

Les animaux vont devoir prendre leur courage à deux mains et découvrir ce qui leur fait peur car la peur engendre la peur, et souvent de façon irraisonnée.

Encore une lecture pour Je lis aussi des albums – 2017 (sur un thème plutôt enquête).

Derrière la brume de Ramona Badescu et Amélie Jackowski

Derrière la brume est un album illustré de Ramona Badescu et Amélie Jackowski paru aux éditions Albin Michel Jeunesse dans collection Trapèze en septembre 2016 (52 pages, 14,90 €, ISBN 978-2-226-32512-9).

Ramona Badescu est née en 1980 en Roumanie ; elle est auteur pour la jeunesse et vit en France.

Amélie Jackowski est née en 1976 à Toulon. Elle a étudié les Arts décoratifs à Strasbourg. Elle est illustratrice. Plus d’infos sur http://ameliejackowski.com/.

Fourmi se réveille, elle est toute seule au milieu du dortoir. Elle file, dans la Fourmilière, vite ! Elle entend la classe des Petites. En courant dans la brume pour rejoindre ses congénères, Fourmi percute Ours qui allait à la pêche, et perd connaissance. Ours la dépose dans sa Tanière. « Que savait-il des fourmis ? Il était justement en train d’y penser… Pas grand chose. » (page 22). Ours est à la fois inquiet et mécontent : il a raté son cours d’ukulélé… Heureusement Écureuil et Dr Hibou savent ce qu’il faut faire !

Et Fourmi, que va-t-elle faire ? Elle se sent coupable car elle n’est pas rentrée dans le rang. Elle s’est différenciée des autres… Or, dans la fourmilière, tout est réglé comme du papier à musique ! Mais elle va découvrir l’amitié et la liberté.

Derrière la brume est un très bel album illustré que je mets dans Je lis aussi des albums – 2017. Le thème de juin est la musique : dans cet album, les Petites fourmis chantent : « Le rangement c’est le bonheur / Le bonheur c’est le rangement / Le rangement encore encore / Le rangement toujours au cœur / Tous unis encore plus fort / Nous sommes les petits rangeurs ! » (page 10) et Ours prend des cours d’ukulele.

Le festin de Citronnette d’Angélique Villeneuve et Delphine Renon

Le festin de Citronnette est un album illustré écrit par Angélique Villeneuve et illustré par Delphine Renon. Il est paru aux éditions Sarbacane en janvier 2015 (32 pages, 14,90 €, ISBN 978-2-84865-807-0).

Angélique Villeneuve, née en 1965 à Paris, a vécu en Suède et en Inde. Elle est auteur de romans pour adultes et, depuis plus récemment, d’albums pour la jeunesse.

Delphine Renon est Parisienne, elle aussi. Elle est illustratrice pour la jeunesse. Plus d’infos sur http://delphinerenon.blogspot.fr/ et sur le site du collectif dont elle fait partie, 2 œufs bacon p’tites patates.

Citronnette profite de son jardin avec son chat. Mais quelqu’un est entré chez elle ! Elle trouve un chapeau « noir et grand », un rocher « rond, tout gris, tout râpeux » qui n’étaient pas là avant et elle aperçoit derrière le prunier un être avec « un nez pointu ». Citronnette a un peu peur… Mais le soir elle dépose une tasse de chocolat chaud au cas où. Le lendemain elle décide de faire « une tarte magnifique ». Est-ce que ce sera suffisant pour gagner la confiance des nouveaux habitants de son jardin ?

Quelle jolie histoire ! Acidulée comme de bonnes choses à manger ! C’est normal d’avoir un peu peur quand on ne connaît pas mais il suffit de faire un geste et, miaou, voilà de nouveaux amis ! En plus, il est mignon le chat avec sa tache sur l’œil.

Une troisième lecture pour le challenge Je lis aussi des albums – 2017.

Berlingot n’a peur de rien de Virginie Hanna et Amandine Più

berlingotpeurrienBerlingot n’a peur de rien est un album illustré de Virginie Hanna et Amandine Più paru aux éditions Auzou en janvier 2015 (32 pages, 5,95 €, ISBN 978-2-73383-455-8).

Virginie Hanna est l’auteur. Elle est née le 20 août 1971 à Cholet. Depuis 2008, elle a écrit de nombreux histoires pour plusieurs éditeurs (Lire c’est partir, Lito, Auzou, Gecko, Mic-Mac, Hemma). Du même auteur : Berlingot est un super héros. Son blog et sa page Facebook.

Amandine Più est l’illustratrice. Elle est née en Sardaigne (Italie) en 1982. Elle a étudié la communication visuelle à Lyon puis les arts décoratifs à Strasbourg. Son site et sa page Facebook.

Berlingot est un asticot tout vert surnommé « Mon haricot ». Curieux, il veut tout savoir sur les légumes mais il se retrouve embarqué dans de drôles d’aventures et avec Molleton, le chien à grosses dents, son nouvel ami, il découvre la ville.

albums2017-2En route, les chatmis, vous n’imaginez pas où peuvent vous mener une salade ou un chou ! Nous, les chats, ce n’est pas trop notre tasse de thé, les légumes, mais nous en mangeons de temps en temps car il paraît que c’est bon pour la santé. Un très joli album, drôle et coloré, pour découvrir les légumes et la ville. Et la ville, c’est un peu la jungle, non ? Mais, comme Berlingot, je n’ai peur de rien !

Une deuxième lecture pour Je lis aussi des albums – 2017.

L’ours qui avait une épée de Davide Calì et Gianluca Folì

oursepeeL’ours qui avait une épée de Davide Calì et Gianluca Folì est un album illustré paru aux éditions Rue du monde en octobre 2008 (28 pages, 16 €, ISBN 978-2-35504-041-2). L’orso con la spada (2008) est traduit de l’italien par Roger Salomon.

Davide Calì naît en 1972 à Liestal en Suisse mais il grandit en Italie. Il est auteur et dessinateur de plusieurs bandes dessinées, albums pour la jeunesse, pièces de théâtre et a reçu de nombreux prix littéraires.

Gianluca Folì naît en 1978 à Rome en Italie. Il est dessinateur pour la publicité, la presse et d’albums illustrés.


Un ours guerrier est très fier de son épée qui tranche tout mais un jour son fort est détruit par l’eau. Il cherche qui est le responsable pour le couper en deux ! Serait-ce les castors ? Le sanglier ? Le renard ? Les oiseaux ? Chacun renvoie la faute sur l’autre…albums2017-1

Un album pour comprendre que tout ce qu’on fait quand on touche à la nature à une incidence qui peut être plus grave que ce qu’on pense, si toutefois on y pense… Il faut ensuite réparer ses erreurs.

Une première lecture pour Je lis aussi des albums – 2017 sur le thème de l’habitat.

La tortue qui voulait traverser le désert, de Bernat Romaní et Nilobon Kijkrailas

TortueDesertLa tortue qui voulait traverser le désert est un album illustré de Bernat Romaní et Nilobon Kijkrailas paru chez Oskar éditeur en 2012 (42 pages, 5,95 €, ISBN 978-2-3500-0864-6). La tortuga que volia creuar el desert (2011) est traduit de l’espagnol.

Bernat Romaní est un auteur espagnol né en 1970 ; il est aussi musicien. Plus d’infos sur son site officiel, http://www.tromanicor.net/.

Nilobon Kijkrailas est un illustrateur né en Thaïlande. Il grandit avec des histoires d’animaux, en particulier de chats, et il pense que ce sont toutes ces histoires qui ont développé sa créativité. Il est dessinateur, designer, sculpteur et créateur. Il vit maintenant en Espagne. Plus d’infos sur son site officiel, http://www.nilobon.com/.

Une tortue vit dans « une jungle pleine de palmiers, de plantes gigantesques et de fougères » (page 5) et c’est vrai que c’est magnifique.
Mais un automne, elle décide de traverser le désert et d’aller toujours tout droit, tranquillement et en fermant les yeux pour ne pas prendre le risque de perdre de l’eau en faisant des larmes. Albums2015Elle croise des chameaux, un coyote, un scorpion, un serpent, affronte une tempête de sable et gravit des dunes à n’en plus finir mais que cherche-t-elle ? « Tu n’es qu’une tortue bornée. À cette vitesse, tu n’atteindras jamais l’autre bout du désert. Je m’en vais chercher de l’eau », lui dit le serpent (page 36).

Un album magnifique ! Tout simplement. Dans lequel les lecteurs comprennent le sens de la Nature et de la vie. Je le mets dans le challenge Je lis aussi des albums 2015 (7e lecture).