Edwyn en short !

C’est l’été, il fait chaud ; c’est les vacances, je suis en short (je l’ai emprunté au maître !). Bonnes vacances à tous !


Publicités

Edwyn espionne… les toilettes !

J’ai le droit d’aller partout sauf dans une petite pièce dont la porte est tout le temps fermée. Qu’est-ce que vous voulez ? Je suis  du genre plutôt curieux ! J’ai voulu savoir ce que cachait cette porte close. Je me suis donc mis à espionner tous ceux qui s’y rendaient et à attendre… patiemment (parfois y en a qui restent longtemps, voyez-vous…) que la porte s’ouvre pour pouvoir entrer subrepticement. J’ai réussi une ou deux fois mais mes maîtres ont peur que je boive dans cette cuvette ou que je prenne un bain de pattes… Voici les seules photos qui montrent ma réussite dans cette mission délicate.

Edwyn dans les toilettes...

Edwyn dans le bain ?

J’irais bien prendre un bain, moi ! Mais c’est quoi cette mousse ? C’est ça qu’on appelle le bain moussant ? Je ne voudrais pas abîmer mon beau pelage…

Explication des maîtres : Hum… Hum… Edwyn a fait pipi dans le panier à linge pour la deuxième fois et il a encore fallu le nettoyer…

Bain ou pas bain ? Telle est la question !

La première bêtise d’Edwyn

Hier matin, j’ai fait ma première bêtise ! Jusqu’à maintenant j’avais été sage, découvrant mes maîtres et mon nouvel univers, je n’avais rien sali, rien cassé, pas tiré de fils, pas trop mordu et griffé, et autres bêtises que font les vilains animaux.

Mais, hier matin donc, ma maîtresse bien qu’en congés (pour veiller à mon intégration et à mon éducation, pardi), allait quand même à une réunion importante. J’ai couru pour lui dire au revoir et j’ai joué aux quilles avec une bouteille qui devait partir au tri du verre… Évidemment la bouteille est tombée et s’est brisée manquant couper mes petites pattes. Ma maîtresse horrifiée m’a enfermée dans la cuisine, la traîtresse, heureusement qu’il y a là ma gamelle et ma maison de toilette ! Mon maître, très joueur, a tout enlevé et nettoyé (non mais je n’allais pas rester prisonnier à la cuisine jusqu’à ce que ma maîtresse revienne !).

D’ailleurs je me demande si je vais continuer à les appeler « ma maîtresse » et « mon maître » parce que c’est plutôt moi leur maître, finalement (vous connaissez les chats ?).

Comme aucune photo de ce moment mémorable n’a été prise, je vous en mets encore deux de moi avec ma sœur et mon frère. Vous pourrez bien voir que ma sœur a plus de gris et que mon frère en a beaucoup moins.

Edwyn et sa sœur

Edwyn et son frère