Edwyn et Faiel font connaissance…

Vous êtes des curieux, vous voulez que je vous présente l’animal dont j’ai parlé mardi, mais je n’ai pas envie ! J’ai essayé de m’approcher de lui mais regardez, c’est lui qui m’a menacé le premier donc j’ai bien été obligé de lui montrer qui était le mâle de la maison. Depuis les relations sont tendues mais mes maîtres continuent de croire que ça va aller mieux, et j’avoue qu’ils sont toujours aussi gentils et câlins avec moi. Mais quand même, accepter cet intrus chez nous…

Edwyn essaie de faire connaissance avec Faiel... Pas facile !

Edwyn montre sa supériorité à Faiel qui l'avait « agressé ».

Edwyn n’est pas content, mais alors pas du tout

Ah, ben, c’est le pompon, je m’en doutais bien que le ciel allait me tomber sur la tête (depuis vendredi soir où j’ai entendu mes maîtres parler d’un autre chat, gna gna gna, j’en ai glissé un mot dans mon commentaire à Fil de Soie) et le PIRE est arrivé… Après un doux weekend durant lequel mes maîtres ont rivalisé pour me faire des bisous et des câlins, pour jouer avec moi à cache-cache (j’adore !), une boule de poil blanc (c’est quoi ? une souris ? un poussin ?) a débarqué hier soir, de je ne sais où. Il paraît que je m’humanise trop (merci François !) et qu’il me faut un copain de jeux et que ce n’est pas moi qui décide… Ben voyons… Vous allez voir, je vais leur en faire baver… Manquerait plus que je doive faire une place dans MON blog au petit nouveau… Comment ça, quel est son nom ? J’en sais rien moi ! Ce que je vois, c’est que c’est un nouveau jouet que je peux poursuivre, attaquer, mordre, griffer, mais que la bestiole ne se laisse pas faire, humpf. Je vous laisse, il y a une mouche qui me nargue.

Edwyn se mouche !

Edwyn se met très souvent « debout ».