Les frères chats, d’Agnès Desarthe

Les frères chats est un roman d’Agnès Desarthe paru dans la collection Mouche de L’école des loisirs en septembre 2005 (47 pages, 7 €, ISBN 2-211-07875-3) et illustré par Anaïs Vaugelade.

Agnès Desarthe est une auteur parisienne née en 1966. Son site.

Anaïs Vaugelade est née à Saint-Ouen en 1973. Elle a étudié la photographie et elle est illustratrice.

Deux frères chats, Tony et Mario – l’un est blanc et l’autre noir – vivent ensemble et ont trois passions : regarder le football, lire le journal et manger des souris.
Mais il n’y a plus de souris…
Tony a alors une idée : puisque les souris vivent dans les trous, il va s’inscrire au golf et récupérer les souris dans les trous !
Malheureusement le terrain de golf est réservé aux chiens… Pas de problème : Tony va se déguiser en caniche !
Mario, de son côté, a une autre idée.

Jusqu’à maintenant, je n’avais lu que des albums illustrés, et Les frères chats est le premier roman que je lis. Celui-ci est illustré et ça m’a donc fait une transition pas trop difficile.

Ouah, ah, ah (confus… : je veux dire miaou, ou, ou) ! Que c’est drôle !

Tiens, il n’y aurait pas un terrain de golf dans le coin ? J’irais bien essayer ce jeu !

Le chien, le chat et la souris, d’Oskarsson

Le chien, le chat et la souris est un album de Bárđur Oskarsson paru aux éditions Circonflexe dans la collection Albums en mai 2006 (30 pages, 11 €, ISBN 978-2-87833-384-5). Ein hundur, ein ketta og ein mús (2004, Suède) est traduit du féroïen par Daniel Vassaux.

Le féroïen ? C’est une langue indo-européenne parlée dans les îles Féroé qui appartiennent au Danemark. Bárđur Oskarsson, auteur et illustrateur né en 1972, est donc Féroïen mais il vit maintenant au Danemark. En 2007, il a reçu un prix, le Faroese Children’s Literature Award.

Depuis qu’ils ont conclu un pacte, la souris, le chat et le chien vivent en parfaite harmonie. Ils ne se pourchassent plus et ils sont tous amis. Mais la souris n’a plus faim, le chat n’a plus envie de jouer et le chien s’ennuie, même dehors… Leur vie est devenue vide de sens : la souris aimerait bien embêter le chat ou le chien, le chat aimerait bien pourchasser la souris ou taquiner le chien, et le chien aimerait bien aboyer et courir.

Il faut absolument lire cette histoire pour savoir ce que vont faire ces trois animaux : j’ai beaucoup ri (même s’il paraît que les chats ne rient pas), mes maîtres aussi et je suis sûr que ce sera votre cas aussi.

En plus l’album carré se tient bien, et les dessins aux couleurs orange sont vraiment drôles. J’ai même eu peur lorsque le chat a les poils dressés et siffle très fort !

C’est le vingtième album illustré que je présente pour le challenge Je lis aussi des albums !. Il m’en reste 4 à lire avant la fin de l’année.

Trois chatons intrépides de Piotr et Józef Wilkón

Je ne tiens plus en place parce que j’ai lu une deuxième histoire pour le challenge Je lis aussi des albums ! et c’est tellement bien que j’en lirai sûrement plus dans l’année, du coup je passerai peut-être du Petit Challenge (11 albums) au Big Challenge (24 albums) mais je verrai bien…


Trois chatons intrépides est un album illustré de Piotr et Józef Wilkón paru en 1991 aux éditions Nord-Sud (25 pages, 18 €, ISBN 978-3-314-02735-2).

Traduction d’Agnès Inhauser.


Piotr Wilkón (né en 1957) est l’auteur. Józef Wilkón (né en 1930) est le dessinateur. Ils sont Polonais, vous vous rendez compte j’ai lu un album écrit et dessiné par des Polonais, je ne savais même pas où était la Pologne !

Autre album : Un chat comme chat (Actes Sud Junior, 2005)


Melli, une petite chatte grise, a trois chatons : le plus clair est une femelle, Clara, ensuite il y a deux mâles, un de la même couleur que la mère, Grigri, et un plus foncé, Néro.

Que font ces trois chatons tout mignons ? Ils jouent, courent, sautent, et découvrent ainsi tout ce qui les entoure : une araignée dans la maison, une libellule et des oiseaux dans la cour, une souris dans la grange, un lapin dans le pré, mais tous fuient devant eux et ils n’arrivent rien à attraper ! Oh, je n’avais encore jamais vu ces étranges animaux !

Mais que vont faire les trois intrépides lorsqu’il vont se retrouver nez à nez avec le chien qui a « une gueule énorme », « une grande langue rouge, et des dents terriblement pointues » ?


Dans ma famille aussi, il y avait une maman, trois chatons, et un chien mais heureusement il était gentil avec nous !


Un album pour rire et s’amuser mais aussi pour comprendre qu’on peut toujours trouver plus grand et plus fort, et que c’est bien de respecter les plus petits et plus faibles que soi.


Deuxième album illustré lu dans le cadre du challenge Je lis aussi des albums !.

Ouaf, miaou, cui-cui de Cécile Boyer

Ouaf, miaou, cui-cui de Cécile Boyer


Albin Michel jeunesse, octobre 2009
48 pages, 12 €, ISBN 9782226192028


« Sais-tu quelles sont les différences

entre un chien, un chat et un oiseau ? »


Un joli album très coloré pour découvrir les différences entre ces trois animaux, que l’ont ne voit jamais autrement que représentés par OUAF, MIAOU, et CUI-CUI.


Si je me rappelle vaguement ce qu’est un OUAF parce qu’il y en avait un gros dans la maison où je suis né, je ne vois pas trop bien ce qu’est un CUI-CUI…


Je dois donc laisser aller mon imagination !


Je me suis bien amusé en lisant ce subtil album et je remercie C. qui me la prêté (j’en ai pris soin comme de la prunelle de mes yeux).


Ceci est le premier album que je lis dans le cadre du challenge Je lis aussi des albums !. Rendez-vous le mois prochain pour l’album de mars !