Edwyn souhaite un bon anniversaire à Margot

Je voudrais souhaiter un joyeux anniversaire à mon ancienne petite maîtresse, chez qui je suis né et où j’ai vécu les deux premiers mois. Margot, je t’envoie  plein de miaous pour tes 10 ans. J’en profite pour mettre encore deux photos de moi avec ma sœur et mon frère et je vous souhaite à tous un bon weekend.

Pendant que sa sœur et son frère se chamaillent...

... Edwyn essaie de dormir !

Publicités

Edwyn et sa famille, 2

Je suis arrivé dans ma nouvelle maison il y a deux jours, mardi matin, et depuis je n’ai pas vu ma famille… Même si j’ai été bien accueilli et que je suis bien traité ici, les autres me manquent. Pour ne pas les oublier, je regarde leurs photos.

Ma sœur

Mon frère

Ma maman

Edwyn et sa famille, 1

Je veux vous raconter comment tout a commencé : une gentille dame est venue à la maison pour nous voir, ma sœur, mon frère et moi. Je crois que nous lui avons tout de suite plu, enfin surtout moi ! En fait, mon frère s’est sauvé, apeuré, et ma sœur de toute façon, elle fait la belle tout le temps, mais la dame, elle préférait un mâle. Alors, oui j’ai moins de gris que ma sœur et j’ai une tache à côté du nez, mais j’ai plus de gris que mon frère, qui en  plus n’a pas du tout aimé l’appareil photos. Et voilà, emballé c’est pesé, comme dit la charcutière, c’est moi qui ai gagné à la loterie. Je suis resté avec ma famille pendant une semaine, je crois que c’est parce que ma maman avait encore du bon lait, et puis la dame a eu la grippe…

La sœur et le frère d'Edwyn.

Donc voici la première photo prise lors de cette visite dans mon ancienne maison à la campagne. C’est le panier dans lequel nous dormions tous les trois, en se tenant bien chaud. Ma sœur est sur la gauche, elle est craquante, hein ? Mon frère est au milieu, il est mignon aussi mais il craint l’appareil photos. Et moi, je suis en bas à droite, beau comme tout et je les fais toutes craquer !

Edwyn dans son panier.

Et voici la deuxième photo où je suis seul, alors j’en profite pour prendre la pause. Non, mais, vous avez vu ces beaux yeux verts, cet extraordinaire port de tête, cet air mutin et ces poils soyeux. Ah, ça va en faire, des jaloux…