Le doudou des bois d’Angélique Villeneuve et Amélie Videlo

Le doudou des bois est un album illustré d’Angélique Villeneuve et Amélie Videlo paru aux éditions Sarbacane en août 2016 (32 pages, 15,50 €, ISBN  978-2-84865-895-7).

Angélique Villeneuve, née en 1965 à Paris, a vécu en Suède et en Inde. Elle est auteur de romans pour adultes et, depuis quelques années, d’albums pour la jeunesse. J’ai déjà lu Le festin de Citronnette.

Amélie Videlo, née en 1985, est graphise (elle a étudié à l’ESAG Penninghen) et partage son temps entre Paris et l’Angleterre. Elle travaille à son compte, pour des magazines jeunesse (Histoires pour les petites, Marmailles…) et illustre des albums illustrés. Plus d’infos sur son site officiel, http://amelievidelo.com/.

Une petite fille, Georgette, se promène dans les bois avec son doudou. C’est beau, ça sent bon. « Georgette en avait le nez et les yeux tout contents. » (page 7). Mais elle couche son doudou dans les feuilles et l’oublie ! Le lendemain, elle y retourne mais son doudou a disparu… Elle décide d’en trouver un autre « très doux, qui sentirait comme l’autre, peut-être même meilleur. L’odeur du dodo, l’odeur du dehors. » (page 14).

L’album est très beau et il explose de couleurs avec les superbes gouaches d’Amélie Videlo ! Mais je n’ai pas bien compris le but de cette histoire… Une fillette se promène toute seule dans la forêt et ramène un bébé loup dans sa chambre sans que ses parents ne le remarquent ?! Alors, bien sûr, un doudou c’est important et sa perte cause un gros chagrin mais faut-il le remplacer par un animal vivant et en plus sauvage ?

Un premier album lu pour Je lis aussi des albums 2018 (je n’ai pas suivi le thème de janvier qui était la dyslexie, je ne sais pas s’il existe des albums illustrés sur ce thème avec des animaux).

Publicités

Je lis aussi des albums 2018

Pour la neuvième année consécutive [2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017], je participe au challenge de Hérisson, Je lis aussi des albums (+ lien vers les thèmes mensuels et lien vers le formulaire d’ajout pour donner ses lectures).

Depuis plusieurs années, je m’inscris dans la catégorie Bleu pour lire 10 albums illustrés avant le 31 décembre : plutôt des histoires de chats mais parfois d’autres animaux car j’aime découvrir.

Les thèmes pour 2018

Janvier : dyslexie (album parlant de la dyslexie, des autres DYS, ou pour les dyslexiques) avec (je n’ai pas suivi le thème) Le doudou des bois d’Angélique Villeneuve et Amélie Videlo (France, 2016).

Février : cuisine (en partenariat avec le challenge Des livres en cuisine de Bidib) avec Nini d’Anne Vidal (France, 2016).

Mars : adaptations de classiques (l’occasion de lire aussi le classique d’origine avec … pour le challenge Je (re)lis des classiques)

Avril : Japon (dans le cadre du Mois Japon de Hilde et Lou) avec …

Mai : poésie avec …

Juin : Amérique du Nord avec …

Juillet & aôut : humour avec …

Septembre : art(s) avec …

Octobre : sorciers et sorcières (en partenariat avec le challenge Halloween de Hilde et Lou) avec …

Novembre : guerre (en partenariat avec le challenge Première Guerre Mondiale chez Vivrelivre) avec …

Décembre : littérature d’Amérique du Sud / Latine (en lien avec le challenge de Bidib) avec …

Chat Chelou de Baek Hee-na

Chat Chelou est un album illustré de Baek Hee-na paru chez Picquier Jeunesse en août 2017 (40 pages, 14,50 €, ISBN 978-2-8097-1274-2). Piyaki Eomma (2011) est traduit du coréen par Lim Yeong-hee. Un extrait de 3 pages est disponible sur le site de l’éditeur.

Baek Hee-na 백 희나 est née en 1971, a étudié à Séoul (Corée) et aux États-Unis.

Dodu et goulu, Chat Chelou a très mauvaise réputation… Il visite le poulailler, vole un œuf et le mange. Mais il s’attache à un joli poussin jaune (arrivé d’une façon très surprenante !).

Un grand album surprenant, crayonné, noir et blanc, la seule couleur est le jaune. Je remarque que cet album a mis du temps avant d’être traduit, 2011 – > 2017… J’ai déjà lu, du même auteur, Les petits pains au nuage qui était très beau aussi et ce serait bien que de beaux albums comme ça paraissent plus rapidement en France 😉

Une charmante lecture pour le challenge Je lis aussi des albums – 2017 (10e et dernière lecture que je présente en coup de cœur, le thème de décembre).

Les bonshommes de neige sont éternels de Dedieu

Les bonshommes de neige sont éternels est un album illustré de Dedieu paru au Seuil Jeunesse en octobre 2016 (40 pages, 18 €, ISBN 979-10-235-0790-4).

Dedieu (Thierry) naît le 11 juillet 1955 à Narbonne. Avant il travaillait dans la publicité. Maintenant il est auteur et illustrateur pour la jeunesse et il a reçu plusieurs prix littéraires depuis 1995. C’est bizarre que je n’avais pas encore présenté de livre de lui dans mes lectures !

C’est le matin. Écureuil entraîne Chouette avec Hérisson et Lapin. Ils ont rendez-vous avec Bonhomme de neige qui raconte des histoires, des devinettes, qui organise des jeux et fait le clown. Mais Écureuil trouve un crocus, c’est bientôt le printemps et les amis de Bonhomme de neige sont inquiets.

Un album illustré énorme avec de grands dessins réalistes très beaux, une histoire d’amitié douce et poétique sur un joli fond vert jaune. Les enfants comprendront ce que devient la neige quand elle fond et donc le cycle de l’eau.

Une belle lecture de saison pour le challenge Je lis aussi des albums – 2017 (le thème de décembre est coup de cœur).

Mignon et Chérie de Nadja

Mignon et Chérie est un album illustré de Nadja paru à L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie en mars 2017 (22 pages, 10 €, ISBN 978-2-21123-058-2).

Nadja, née le 6 mars 1955, est auteur et illustratrice pour la jeunesse et plus récemment de bandes dessinées. Française, née à Alexandrie en Égypte, ayant grandi au Liban puis en France, elle est inspirée par les contes, les légendes, le mystérieux et le fantastique mais elle utilise aussi l’humour. Beaucoup de titres à son actif, je ne les liste pas, vous les trouverez sur Internet.

Mignon est un petit chat blanc très mignon. Chérie, la petite souris, a très faim, elle vole une croquette dans le bol de Mignon et se sauve car elle a peur d’être mangée. Mais Mignon est triste, il aimerait bien jouer avec Chérie.

« Pourquoi tu m’as volé une croquette ? Tu n’avais qu’à me la demander, je te l’aurais donnée ! » (p. 10).

Mais la souris est craintive… Mignon ne lui tend-il pas un piège pour la croquer ?

Une jolie lecture pour le challenge Je lis aussi des albums – 2017 (je n’ai pas suivi le thème du mois).

Fourru Bourru d’Étienne Delessert

Fourru Bourru est un album illustré d’Étienne Delessert paru aux éditions MeMo en 2016 (32 pages, 16 €, ISBN 978-2-35289-305-9).

Étienne Delessert… Je vous en avais déjà parlé lors de la lecture de Yok Yok – Le chat qui parle trop. Il naît en 1941 à Lausanne (Suisse) mais il vit dans le Connecticut (États-Unis) avec son épouse et leur fils. Il est auteur, illustrateur, éditeur (éditions Tournesol) et peintre. Plus d’infos sur son site : http://www.etiennedelessert.com/.

Un immense hêtre pourpre millénaire, au milieu du jardin. Fourru Bourru, un ours excentrique y vit seul. « Où sont mes amis ? » (page 5), s’interroge-t-il, inquiet… Sur sa tête, une jolie toque avec des rubans et des grelots ; leur musique attire des oiseaux, et lorsqu’il commence à pleuvoir, de nombreux animaux viennent s’y réfugier, d’autant plus que la pluie est un déluge et recouvre tout ! Ils sont tous là, les amis, finalement, mais « Il n’y a plus de place ! Poussez-vous ! » (page 21).

Un très joli album en quadrichromie sur l’amitié que je mets dans le challenge Je lis aussi des albums – 2017 (le thème d’août est océan/mer et cet album n’est pas à côté puisqu’il pleut tellement pendant des mois que l’eau recouvre tout sauf l’arbre millénaire).

La caisse de Lorenz Pauli et Kathrin Schärer

La caisse est un album illustré de Lorenz Pauli et Kathrin Schärer paru chez Mineditions en 2016 (30 pages, 14,20€, ISBN 978-2-35413-304-7). Die Kiste (2004) est traduit de l’allemand par Julie Duteil.

Lorenz Pauli est un auteur suisse né en 1967. Il vit à Berne où il est aussi maître d’école maternelle. Du même auteur : Le vrai courage.

Kathrin Schärer est une illustratrice suisse née en 1969. Elle vit à Bâle où elle travaille dans un institut spécialisé.

Léa la chèvre aime humer le sel de la mer mais ce matin, sur la plage, des débris et une grosse caisse en bois. Elle entend du bruit « Et si c’était un monstre marin qui sortait de l’eau ? » (page 8), elle prend peur et saute dans la caisse, attirant avec elle Gribouille le chien, Manon la mouette et Rosy la truie. Y a-t-il vraiment un monstre ? En tout cas, « tout autour, la mer rugit. » (page 19).

Les animaux vont devoir prendre leur courage à deux mains et découvrir ce qui leur fait peur car la peur engendre la peur, et souvent de façon irraisonnée.

Encore une lecture pour Je lis aussi des albums – 2017 (sur un thème plutôt enquête).