Les faux alexandrins de Faiel

Avec Edwyn on n’a pas toujours été copains

Heureusement que le maître veillait au grain.


Publicités

Silence, la queue du chat balance, de Patrick Bertrand

Silence, la queue du chat balance est un recueil de poésie de Patrick Bertrand illustré par Serge Ceccarelli et paru en avril 2002 aux éditions Actes Sud Junior dans la collection Des poèmes plein les poches (8 €, 61 pages, ISBN 2-7427-3753-7).


Ma maîtresse a ouvert ce petit livre par hasard et a lu le premier poème : Une âme.

« L’œil est un éclair,

La griffe, une lame,

Regard clair

Et patte de velours,

Le chat est une âme,

Une histoire d’amour. »


Très émue, elle a compris qu’il fallait qu’elle le lise !

Finalement, nous l’avons lu en famille et tout le monde a véritablement apprécié ce recueil, idéal non seulement pour les enfants et adultes humains mais aussi pour les chats.


26 poèmes, beaux, intelligents, tendres, drôles ou tristes, en vers ou non, joliment illustrés avec les couleurs qui siéent aux félins, 26 poèmes qui sont tous une porte d’entrée vers l’âme des chats.


Mes extraits de :

Chat grain : « Le chat pitre qui écrit son poème / Est un peu triste. » (page 14).

Le temps qu’il fait : « Il fait toujours un temps / À mettre un chat / Dedans son cœur. » (page 16).

Un peuple de couleurs : « Autant de chats que d’hommes ! » (page 55).


C’est le dixième album illustré que je lis pour le challenge Je lis aussi des albums ! et c’est le premier livre de poésie que je lis.